La nouvelle passion des Chinois pour les animaux de compagnie, une véritable industrie
french.china.org.cn  |  2015-06-04

Frances Chen, employée de banque à Shanghai, dépense environ un cinquième de son salaire mensuel pour son caniche Cookie. C'est l'une des millions de propriétaires d'animaux qui ont fait de l'industrie des soins pour animaux de compagnie en Chine une de celles connaissant la croissance la plus rapide au monde.

Mlle Chen emmène Cookie chez un toiletteur une fois par semaine pour une douche,et pour le nourrir, elle utilise de la nourriture importée qui lui coûte environ 2000 yuans (286 euros) par mois. « Je veux lui donner le meilleur », a déclaré la jeune femme célibataire âgéede 26 ans qui vit avec ses parents. « C'est notre enfant. La seule différence est qu'il ne peut pas parler de langues humaines ».

Avoir un animal de compagnie est aujourd'hui devenu un symbole de la réussite financière en Chine, où la société de consultants Euromonitor prévoit que le secteur des soins pour animaux de compagnie va connaitre une croissance de plus de 50%pour passer à 15,8 milliards de yuans (2,26 milliards d'euros) en 2019, dépassant lesÉtats-Unis, le plus grand marché du monde, qui eux devraient enregistrer une croissance d'un peu plus de 4% cette année à 60,6 milliards de dollars (53,75 millions d'euros).

Ces perspectives allèchent les multinationales comme Mars Inc, Nestlé SA, Procter &Gamble Co et Colgate-Palmolive, d'autant que la croissance dans l'ensemble du marché de détail ralentit dans la deuxième plus grande économie du monde.

Selon les données d'Euromonitor, les chiens sont de loin les animaux les plus populaires et les ventes d'aliments pour chiens devraient à elles seules presque triplerpour se monter à plus de 760 millions de dollars (674 millions d'euros) en 2019 ; la hausse du revenu disponiblefait que posséder un animal de compagnie devient un luxe abordable pour de plus en plus de Chinois, notamment dans les villes les plus développées.

La solitude et le stress endémique à la vie en ville sont également le moteur de ce boom de la propriété d'un animal: l'année dernière, selon Euromonitor, quelque 30 millions de ménages, soit près de 7% du total national, possédaient un chien.

Matthias Berninger, responsable mondial des affaires publiques chez Mars, estime qu'il y a beaucoup de margede croissance sur le marché de l'alimentation pour animaux de compagnie en Chine, qui était déjà en pleine expansion, au-delà de la plupart des attentes du secteur.

« La pénétration des aliments pour animaux de compagnie en Chine est très, très lente », a-t-il dit. « Les gens ne croyaient déjà pas que le chocolat serait jamais une chose que les consommateurs chinois aimeraient, c'est dire qu'ils pensaient encore moins que les consommateurs chinois deviendraient des propriétaires d'animaux passionnés ».

La société américaine, réputée pour ses confiseries, possède des marques d'aliments pour animaux de compagnie, comme Pedigree et Whiskas.

Selon les dernières données d'Euromonitor, Mars a été le leader du marché en Chine il ya deux ans avec deux tiers des parts de marché. Les marques appartenant à Nestlé se sont classées deuxièmes avec un peu plus de 16%, suivies par la société locale NoryPet (Shanghai) Co Ltd avec presque 7% des parts.

« Il ya une énorme demande pour des aliments pour animaux de compagnie,les propriétaires renonçant à nourrir leur chien de riz et de viande et passant à une nourriture adéquate pour animaux de compagnie »,a déclaré à ReutersChen Xiuqiang, directeur des ventes chez Guangzhou Mudi Trading Co Ltd, importateur et distributeur d'aliments pour animaux.

En plus des aliments de marque, de plus en plus de Chinois paient cher pour des races de chiens à pedigree comme les dogues tibétains, et les services et accessoires dont ils pensent que ces précieux animaux de compagnie méritent de les avoir.

« Dans les grandes villes comme Shanghai, beaucoup de gens se sentent seuls et traitent les animaux comme de la famille », a déclaré Zhao Huanhuan, toiletteur. « Les gens sont maintenant prêts à dépenser pour leurs animaux de compagnie autant qu'ils sont prêts à dépenser pour leurs parents ».

Yipets,photographe pour animaux à Beijing, offre à ses clients des forfaits -y compris des costumes et du stylingpour animaux de compagnie-à des prix qui vont de 388 yuans à 8888 yuans (55 à 1272 euros), tandis qu'un cours de formation pour chien d'un mois au JinJiaJunKennel peut coûter pas moins de 5000 yuans (715 euros).

Les détaillants de luxe bénéficient également de cette tendance. La société américaine Chrome Bones, qui a ouvert sa première franchise en Chine à Shanghai en septembre, a ainsi déclaré que ses ventes ont augmenté de pas moins de 40%par mois.

La marque se spécialise dans les colliers pour animaux de compagnie avec des incrustations de cristal Swarovskiqui coûtent environ 260 dollars (230 euros),des transporteurs en peau de serpent qui commencent à 3800 dollars (3370 euros) et des lits et des bolsen cuirverni.

« Les perspectives sont très bonnes », a déclaré Chen Yinfeng, le propriétaire de la boutique.

Le cocooning pour animaux est également devenu unegrosse entreprise. Cole Zhang, qui possède Blue Bone près du Bund de Shanghai, offre ainsi aux clients possesseurs de chiens un chauffeur dans uneFerrari ou une Maserati, un service dont il dit qu'il coûte jusqu'à 500 yuans (71 euros) par km et est souvent réservé.

«En moyenne, nous avons plus de 100 clients par semaine. Nous faisons régulièrement des heures supplémentaires le week-end »,a-t-il ajouté. « La plupart de mes clients traitent leurs chiens très bien et ils sont prêts à dépenser beaucoup pour eux ».


Partager: 
Accueil Chine International Economie
Culture Tourisme La Chine et la France Photos