La visite prochaine du Premier ministre chinois Li Keqiang à Singapour du 12 au 16 novembre fera progresser les relations bilatérales, renforcera la coopération Chine-ASEAN et stimulera l'intégration économique régionale en Asie de l'Est, a déclaré jeudi Chen Xiaodong, ministre assistant des Affaires étrangères.

Selon lui, à l'invitation du Premier ministre singapourien Lee Hsien Loong, M. Li effectuera sa première visite officielle à Singapour et participera à la 21e réunion des dirigeants Chine-ASEAN (10+1), à la 21e réunion des dirigeants Chine-Japon-République de Corée -ASEAN (10+3) et au 13e Sommet de l'Asie de l'Est.

Singapour, un important pays voisin de la Chine, assume cette année la présidence de l'ASEAN.

Les relations Chine-Singapour maintiennent un élan positif, avec de fréquents échanges de haut niveau et des résultats fructueux de coopération, a indiqué M. Chen, soulignant que la visite prochaine de M. Li à Singapour revêtait une grande importance.

M. Li et les dirigeants singapouriens devraient accélerer la coopération entre les deux pays sur l'initiative "la Ceinture et la Route" dans les domaines de l'innovation et du commerce multilatéral, a ajouté M. Chen.

A propos de l'ASEAN, M. Chen a souligné que la Chine a toujours considéré l'ASEAN comme une priorité dans sa diplomatie de voisinage, ajoutant qu'il était à espérer que l'initiative "la Ceinture et la Route" soit étroitement alignée sur les plans de développement de l'ASEAN et aboutisse à des résultats mutuellement bénéfiques.

Au cours de la 21e réunion des dirigeants Chine-ASEAN (10+1), les deux parties publieront un communiqué sur la coopération en matière d'innovation et fixeront 2019 comme année d'échanges entre les médias Chine-ASEAN, a révélé M. Chen.

L'amélioration des relations Chine-Japon et Chine-République de Corée cette année a offert aux trois pays davantage d'opportunités de coopération et insufflé un nouvel élan à la 21e réunion des dirigeants Chine-Japon-République de Corée -ASEAN (10+3), a-t-il ajouté.

Quant au 13e Sommet de l'Asie de l'Est, M. Chen a indiqué que la Chine souhaitait que toutes les parties renforcent la communication stratégique, stimulent la coopération pragmatique, approfondissent la compréhension mutuelle et parviennent à un consensus.