Le président chinois Xi Jinping a rencontré jeudi à Beijing l'ancien secrétaire d'Etat américain Henry Kissinger.

Qualifiant M. Kissinger de vieil ami du peuple chinois, M. Xi a salué la "contribution historique" de celui-ci aux relations sino-américaines.

"Nous ne l'oublierons pas", a déclaré M. Xi.

Malgré des hauts et des bas, les relations sino-américaines ont généralement maintenu un développement stable ces quatre dernières décennies, a confirmé le président chinois.

Aujourd'hui, comme le monde subit des changements inédits qui ne se sont pas vus au cours du siècle passé, la communauté internationale espère voir les relations Chine-Etats-Unis suivre la bonne voie, selon M. Xi.

"Je suis d'accord avec le président Trump pour nous rencontrer à l'occasion du prochain sommet G20 en Argentine, où les deux parties pourront échanger de manière profonde leurs points de vue sur les affaires d'intérêt commun", a fait savoir M. Xi.

Il convient de noter que des voix négatives vis-à-vis de la Chine s'élèvent depuis un certain temps aux Etats-Unis, a indiqué le président chinois, ajoutant que les deux pays doivent avoir une idée précise des intentions stratégiques de chacun.

"La Chine s'en tient à la voie du développement pacifique, et reste attachée à l'établissement d'une relation avec les Etats-Unis qui ne comporte aucun conflit, aucune confrontation, dans le respect mutuel et la coopération gagnant-gagnant", a déclaré M. Xi.

Sur la base de l'égalité et des avantages mutuels, et dans un esprit de compréhension et de compromis mutuels, la Chine est disposée à régler comme il se doit les questions qui se posent dans le cadre des relations bilatérales, au travers des consultations amicales avec la partie américaine, a-t-il fait remarquer.

M. Xi a appelé les Etats-Unis à respecter le droit de la Chine à se développer selon la voie qu'elle a choisie, à respecter ses droits et intérêts légitimes, à se retrouver à mi-parcours et à sauvegarder conjointement le développement sain et stable des liens bilatéraux.

M. Kissinger s'est dit heureux de rencontrer de nouveau M. Xi en Chine à un moment crucial où les relations sino-américaines sont entrées dans une nouvelle phase. Il a rappelé qu'il s'était rendu en Chine à de nombreuses reprises au cours des dernières décennies et qu'il avait été témoin du développement de la Chine.

La coopération entre les Etats-Unis et la Chine est essentielle pour la paix et la prospérité du monde, a souligné M. Kissinger, saluant les efforts de la Chine à cet égard.

Selon lui, le développement des relations américano-chinoises exige une réflexion stratégique et de la clairvoyance. Les deux pays doivent approfondir leur compréhension mutuelle, renforcer leur communication stratégique, élargir constamment leurs intérêts communs et traiter de manière appropriée leurs divergences, afin de montrer au monde que leurs intérêts communs sont beaucoup plus importants que leurs différences, a-t-il poursuivi.

M. Kissinger a souhaité le succès de la rencontre prochaine entre MM. Trump et Xi à l'occasion du Sommet G20.

Le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a également rencontré jeudi M. Kissinger.