La Chine comptait 7,45 millions de lits destinés aux soins des personnes âgées en 2017, contre 2,13 millions de lits en 2007, selon un rapport publié le 26 janvier par le Peking Union Medical College et l'Association du vieillissement de Chine.

En 2017, on comptait plus de 150.000 établissements fournissant des services de soins destinés aux personnes âgées en Chine, dont des maisons de retraite, des maisons sociales et des maisons pour les vétérans âgés, indique le rapport.

Pour 1000 Chinois âgés, on comptait 31,6 lits dans des maisons de retraite en 2016, soit une augmentation de 19,55 par rapport à 2006.

Pourtant, le pays est confronté à un déséquilibre important entre sa population âgée et le nombre de lits, alors qu'environ 111.300 fournisseurs de soins aux personnes âgées sur 140.000 n'offraient pas d'hébergement, selon le bilan établi fin 2016.

D'autre part, environ 1,59 million de lits dans des établissements de soins pour personnes âgées étaient vacants fin 2016, précise le rapport.

Un sondage mené en 2016 montre que seul 4% de la population âgée souhaiterait s'installer dans ce genre d'établissements, ce qui s'explique en partie par le fait que les personnes âgées préfèrent recevoir des soins à domicile et par des services médicaux et des soins insuffisants dans de nombreux établissements.

Le rapport révèle également le manque de professionnels qualifiés dans le secteur, précisant que seuls 300.000 personnes possédaient les qualifications pour les soins des personnes âgées fin 2017, loin derrière l'objectif fixé par un plan officiel en 2011, de 6 millions d'infirmiers pour personnes âgées d'ici 2020.