Le ministère chinois des Affaires étrangères a exprimé samedi sa forte opposition à la visite du Premier ministre indien, Narendra Modi, dans une région sur la section est de la frontière sino-indienne.

La porte-parole Hua Chunying a tenu ces propos en réponse à une question sur des informations concernant la visite du Premier ministre Modi dans le soi-disant "Arunachal Pradesh" dans la journée.

"La position chinoise sur la question de la frontière sino-indienne est constante et claire", a déclaré Mme Hua, soulignant que le gouvernement chinois n'avait jamais reconnu le soi-disant "Arunachal Pradesh".

Exhortant la partie indienne à garder à l'esprit les intérêts communs des deux pays, Mme Hua a appelé le pays voisin à respecter les intérêts et préoccupations de la partie chinoise, à chérir l'élan d'amélioration dans les relations bilatérales et à s'abstenir de "tout acte susceptible de conduire à une escalade des différends ou de compliquer la question frontalière".