La police de la province chinoise du Jiangsu (est) a arrêté 158 personnes soupçonnées de fabrication et de vente de produits cosmetiques contrefaits.

Ces suspects ont été arrêtés lors d'une descente de police réalisée le 26 décembre 2018, et environ 800 boîtes de produits cosmétiques contrefaits d'une valeur d'environ dix millions de yuans (1,49 million de dollars) ont été saisies, a indiqué jeudi la police de Nanjing, capitale du Jiangsu.

Les produits contrefaits étaient principalement vendus en ligne à des prix beaucoup plus bas qu'en magasin, selon la police, alertée par la plainte d'un consommateur sur des problèmes de peau après l'usage des produits.

Quatorze entrepôts et une usine où étaient stockés et fabriqués les produits cosmétiques contrefaits ont été fermés par la police.

Des matières industrielles ne devant pas être appliquées sur la peau ont été utilisées par l'usine dans la production des produits. Les ingrédients de métaux lourds contenus dans les produits contrefaits étaient dix fois plus élevés que la norme nationale, a fait remarquer Li Kerong, responsable du bureau municipal de la sécurité publique de Nanjing.