L'Académie des sciences de Chine (ASC) et l'Académie allemande des Sciences Leopoldina ont signé lundi la Déclaration de Beijing, pour accélérer la recherche de base et promouvoir la communication entre les jeunes chercheurs des deux pays.

L'ASC et Leopoldina ont signé la déclaration lors de la cérémonie d'ouverture de la première Conférence conjointe ASC-Leopoldina "Science pour l'avenir : tout commence avec la recherche de base".

Le président de l'ASC Bai Chunli a évoqué dans un discours une liste de défis non exhaustive, incluant les changements climatiques, la réduction et l'atténuation des catastrophes, les maladies infectieuses, la pollution environnementale, la pauvreté et le développement déséquilibré, qui pesaient lourd sur le développement durable de la société humaine.

Il a noté que la recherche de base était au coeur de la science avancée et de l'innovation, tout en encourageant la participation des jeunes talents.

Le président de Leopoldina Jorg Hacker a indiqué que renforcer la recherche de base et promouvoir l'avancée scientifique étaient la clé pour répondre à ces défis.

Le même jour, l'ASC et Leopoldina ont organisé un forum pour jeunes scientifiques. Un total de 36 jeunes universitaires ont partagé leurs réalisations dans la recherche et échangé leurs points de vue avec des scientifiques de premier rang.