Mardi, des investisseurs chinois de la province du Shandong en visite au Kenya se sont déclarés convaincus que les échanges commerciaux entre les deux pays allaient augmenter.

Cette délégation d'investisseurs, qui comptait près d'une centaine de membres, s'est rendue en visite dans plusieurs régions du pays. A l'issue de cette tournée, les investisseurs ont déclaré qu'ils souhaitait importer davantage de fruits et légumes kényans, tout en renforçant en contrepartie les exportations de machines et d'intrants agricoles vers le Kenya dans le but de rééquilibrer la balance commerciale entre les deux pays.

Lü Wei, directrice adjointe du Commerce pour la province du Shandong, a également déclaré qu'elle souhaitait renforcer les importations de produits aquatiques et maritimes, tout en exportant davantage de produits agricoles, notamment de l'ail.

"Nous attachons une grande importance à la qualité et à la sûreté des produits agricoles importés, une question qui peut être résolue grâce à des programmes de formation et d'échange", a indiqué Mme Lü a cours d'une conférence sur les négociations économiques et commerciales Shandong-Nakuru, à laquelle ont participé plus de 300 investisseurs.

Elle a indiqué que le Shandong comptait également exporter des arachides, des légumes et des fruits vers le Kenya, en échange de davantage de thé, de café, d'avocats et de noix.

Eric Korir, gouverneur adjoint du comté de Nakuru, à quelque 150 km au nord-ouest de Nairobi, a annoncé que la partie kényane comptait s'associer à des investisseurs du secteur agricole, un secteur qui représente un très fort potentiel.

"Nakuru a été identifié comme l'un des comtés où le PIB est le plus élevé et où il est le plus facile de faire des affaires, et nous sommes prêts à travailler avec tout investisseur qui serait intéressé", a-t-il déclaré.

M. Korir a indiqué que les secteurs du pyrèthre, de l'avocat et des produits laitiers allaient être ressuscités dans le cadre de ces partenariats, ajoutant que cinq parcs industriels avaient déjà été désigné dans le comté à cet effet. Il a également invité la délégation chinoise à offrir des bourses d'étude aux jeunes Kényans.

Immaculate Maina, en charge de l'Agriculture pour le comté de Nakuru, a également déclaré que le comté allait intensifier la culture de l'avocat, notamment après l'exportation réussie d'un premier lot de produits surgelés vers la Chine la semaine dernière. F