L'Administration nationale des changes (ANC) de Chine a annoncé mardi qu'elle supprimerait les restrictions sur les quotas d'investissement pour les investisseurs institutionnels étrangers qualifiés (QFII) et les investisseurs institutionnels étrangers qualifiés en RMB (RQFII) afin de stimuler les réformes et l'ouverture financières.

Les deux programmes ont été importants pour l'ouverture du marché financier de la Chine, selon l'ANC.

Depuis la mise en oeuvre des systèmes QFII et RQFII, adoptés respectivement en 2002 et 2011, plus de 400 investisseurs institutionnels de 31 pays et régions ont investi de cette façon sur le marché financier chinois, a indiqué l'ANC.

A l'avenir, les investisseurs institutionnels étrangers qualifiés dans ces deux programmes n'auront besoin que de s'inscrire pour verser des fonds de manière indépendante afin de réaliser des placements en titres.

Il sera plus facile pour les investisseurs étrangers de participer au marché financier chinois, tandis que les marchés obligataire et boursier du pays seront davantage acceptés par le marché mondial, a fait remarquer l'ANC.