Le Conseil des Affaires d'Etat a publié une directive, exhortant à mieux utiliser les investissements étrangers et à assurer notamment un traitement national pour les entreprises à capitaux étrangers, a-t-on appris jeudi du site Internet du gouvernement.

Vingt mesures sur quatre aspects ont été présentées dans ce document pour créer un environnement commercial plus "équitable, transparent et prévisible" pour les investisseurs étrangers.

Afin d'approfondir son ouverture, la Chine continuera de réduire les listes négatives en matière d'accès des investissements étrangers dans les zones pilotes de libre-échange et dans le reste du pays, et d'éliminer complètement les restrictions non comprises dans les listes négatives.

En matière de promotion des investissements, la Chine optimisera les services d'innovation scientifique et technologique pour les entreprises à capitaux étrangers et améliorera la construction des zones pilotes de libre-échange.

En matière d'approfondissement de la réforme pour faciliter les investissements, la Chine réduira le coût d'utilisation des capitaux transfrontaliers, facilitera le travail des étrangers en Chine et optimisera le processus d'approbation de l'utilisation des terres pour les projets à capitaux étrangers.

En matière de protection des droits et intérêts légitimes des investisseurs étrangers, la Chine appliquera entièrement la loi sur les investissements étrangers, établira et améliorera des organes pour recevoir et traiter leurs plaintes.