Près de trois millions de tonnes de marchandises dangereuses sont transportées à travers la Chine chaque jour, et les autorités envisagent de rendre le transport plus sûr grâce à des règles plus strictes.

Un nouvel ensemble de mesures pour la gestion de la sécurité du transport routier de marchandises dangereuses entreront en vigueur le 1er janvier 2020.

Ces mesures, publiées par six ministères, dont le ministère des Transports et le ministère de l'Industrie et des Technologies de l'information, visent à renforcer la gestion de toute la chaîne, dont le chargement et le transport de marchandises dangereuses, la sécurité des véhicules et la formation des travailleurs.

Fin 2018, la Chine comptait environ 12.300 entreprises de transport routier de marchandises dangereuses, représentant quelque 373.000 véhicules et 1,6 million d'employés, a déclaré Wu Chungeng, porte-parole du ministère des Transports.

Environ 70% des marchandises dangereuses sont livrées par le transport routier, selon M. Wu.