Le commandement militaire du Tibet, région autonome chinoise, a mené récemment des exercices d'artillerie dans les zones à haute altitude pour tester les frappes de précision de longue portée et les capacités de tir d'assaut dans les environnements de plateau, a déclaré jeudi Ren Guoqiang, porte-parole du ministère chinois de la Défense nationale.

Ces exercices font partie du plan annuel d'entraînement et ne visent aucun pays, a indiqué M. Ren en réponse à une question lors d'un point de presse.