Le gouvernement central chinois comprend et soutient complètement la décision du gouvernement de la Région administrative spéciale de Hong Kong (RASHK) de reporter l'élection du Conseil législatif (LegCo) en raison de la grave situation de l'épidémie de COVID-19, indique un communiqué publié vendredi.

Publié par le Bureau des affaires de Hong Kong et de Macao du Conseil des Affaires d'Etat, ce communiqué indique que le report montre le grand sens des responsabilités envers la vie et la santé des résidents de Hong Kong, en disant que c'est une mesure "très nécessaire" qui est raisonnable et légitime.

Hong Kong est confronté à une situation extrêmement grave de contrôle de l'épidémie depuis la résurgence d'une nouvelle vague de COVID-19 au début du mois de juillet, précise le communiqué, ajoutant que maintenant la tâche la plus importante et urgente pour Hong Kong est de prendre des mesures strictes et énergiques afin de contenir la propagation le plus tôt possible.

Pour prévenir le risque de propagation, la chef de l'exécutif de la RAS de Hong Kong en Conseil a agi conformément à l'Ordonnance sur les règlements d'urgence de Hong Kong pour reporter l'élection du LegCo d'un an.

Il s'agit d'une mesure importante pour protéger la vie et la santé des résidents de Hong Kong et assurer une élection juste et équitable. Il est également conforme à la pratique courante de nombreux autres endroits du monde, déclare le communiqué, ajoutant que la décision n'affectera pas le fonctionnement normal de l'organe de pouvoir de la RASHK ni portera atteinte aux droits et libertés démocratiques dont jouissent les résidents de Hong Kong conformément à la loi.

Le Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale, le plus haut corps législatif chinois, décidera le plus tôt possible de la vacance de l'élection du LegCo encourue en raison du report, ajoute le communiqué.

"Hong Kong bénéficie du soutien solide de la grande mère patrie pour surmonter l'épidémie et toutes sortes de risques", indique le communiqué, ajoutant que le gouvernement central a décidé, à la demande du gouvernement de la RASHK, d'envoyer du personnel de dépistage à Hong Kong pour aider à effectuer des tests à grande échelle d'acide nucléique et aider Hong Kong à construire des centres temporaires de quarantaine et de traitement.

Le communiqué exprime l'espoir que la société de Hong Kong, sous la direction du gouvernement de la RASHK, se concentrera sur le contrôle de l'épidémie et restera unie pour remporter la bataille anti-épidémique et créer des conditions favorables à la reprise économique et à l'amélioration du bien-être de la population.