Les ventes en ligne ont bondi de 5,3% au second trimestre en France sous l'effet du confinement, selon les chiffres publiés mardi par la Fédération nationale du e-commerce et de la vente à distance (Fevad).

Entre avril et juin, le chiffre d'affaires a atteint 25,9 milliards d'euros pour 408 millions de transactions en ligne. Les enseignes de magasins ont capté la majorité des achats faits à cette période (83%). Au total, 41 millions de clients ont fait des achats en ligne, soit une hausse d'un million comparé à la normale.

"La vente en ligne a permis de répondre aux besoins des Français pendant la durée du confinement", a noté la Fevad.