Le Premier ministre Li Keqiang a envoyé jeudi une lettre de félicitations à une organisation internationale de prévention et de règlement des différends commerciaux qui a été fondée à Beijing.

Les règles et l'Etat de droit sont un filet de protection pour les commerçants et les investisseurs lorsqu'ils font face aux incertitudes, aux risques et aux défis, et servent également de balance équitable qui peut être utilisée pour résoudre correctement les différends commerciaux, a déclaré M. Li.

Ces dernières années, le gouvernement chinois a fait des efforts soutenus pour créer un environnement commercial axé sur le marché, basé sur le droit et internationalisé, et a élaboré des règlements impartiaux pour assurer une concurrence loyale, a-t-il dit.

La Chine continuera d'approfondir les réformes, d'élargir l'ouverture, de traiter les entreprises étrangères et nationales sur un pied d'égalité, et de créer un meilleur environnement pour tous les types d'entités du marché afin de réaliser des investissements et des innovations, ainsi que de lancer des entreprises, a déclaré M. Li.

Il espère que toutes les parties pourront utiliser à bon escient la plate-forme de médiation nouvellement créée pour protéger leurs droits légitimes et promouvoir la libéralisation et la facilitation du commerce et de l'investissement.

Initiée par des institutions industrielles, commerciales et de services juridiques de plus de 40 pays et régions, la nouvelle organisation vise à fournir des services diversifiés, y compris la prévention et le règlement des différends, aux entités commerciales internationales.