La saison haute des voyages au cours des vacances pour la fête du Printemps, appelée « chunyun » en mandarin, devrait cette année enregistrer des flux de population moins importants qu’à l’accoutumée, ont indiqué onze ministères nationaux dans un communiqué conjoint publié mardi dernier sur le site de la Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR, l’organe national de planification économique).

Cette année marque le 100e anniversaire de la fondation du Parti communiste de Chine (PCC) et la première année de son 14e Plan quinquennal (2021-2025). Il est très important de faire un bon travail au cours des vacances pour la fête du Printemps et la prévention épidémique est une priorité, souligne le communiqué. Etant donné la diminution de la demande et l’augmentation de la capacité, la pression sur les systèmes de transport commercial de passagers devrait être réduite et la préférence pour l’utilisation de petits véhicules de passagers augmenter de façon significative, précise-t-il également.

Le chunyun de 2021 débutera le 28 janvier et durera 40 jours, jusqu’au 8 mars. Selon l’opérateur national des chemins de fer, les préventes de billets de train ont débuté le 30 décembre.

A la suite d’une résurgence du coronavirus dans certaines régions du nord de la Chine, plusieurs dizaines de provinces, municipalités et villes − incluant Beijing, Shanghai et Shenzhen − ont émis une note suggérant à la population d’éviter « les retours non nécessaires dans son village d’origine » au cours des prochaines vacances.

Lundi dernier, le Bureau des affaires du travail de Macao a publié un communiqué, appelant les travailleurs originaires de la partie continentale de la Chine et résidant à Macao à ne pas rentrer chez eux. Les organisations syndicales sont encouragées à négocier activement les dates d’arrêt et de reprise du travail avec les employés, afin d’éviter un pic dans le flux des travailleurs migrants rentrant dans leur ville d’origine et revenant ensuite au travail.

Les entreprises internet sont quant à elles incitées à développer des produits de services d’information pour la saison de chunyun et d’utiliser les mégadonnées et les autres technologies pour prédire et publier en temps et en heure des informations sur les destinations populaires, le flux de passagers dans les centres névralgiques du transport et l’encombrement des réseaux routiers.

Avant le début de chunyun, il est nécessaire de vérifier le déploiement et la mise en œuvre des mesures de prévention et de contrôle épidémique, afin de se prémunir contre les potentiels écueils. Les centres névralgiques du transport doivent par ailleurs être guidés pour mettre en place des zones d’isolement au cours de ces vacances, indique le communiqué.

Ces suggestions pour renforcer la prévention et le contrôle épidémique au cours des vacances pour la fête du Printemps sont le résultat d’une recherche engagée par onze ministères nationaux, incluant la CNDR, le ministère des Transports et l’Administration nationale des chemins de fer.