Le ministère chinois de l'Education a commencé mardi à solliciter l'opinion publique sur un projet de règlement pour améliorer la protection des mineurs dans les écoles.

Les écoles devront adopter une attitude de tolérance zéro envers les brimades, les agressions sexuelles et le harcèlement sexuel de leurs élèves, selon le projet.

Le document exige également que les écoles vérifient le casier judiciaire des candidats avant de recruter des professeurs ou de faire entrer des bénévoles et des travailleurs sociaux sur leurs campus.

Notant que les écoles ont également la responsabilité de protéger la sécurité des élèves sur les campus, le projet souligne qu'il est interdit aux écoles de faire participer des élèves à des opérations de secours d'urgence, de secours en cas de catastrophe ou à des activités commerciales.