Plus de deux tiers des entreprises européennes interrogées sont optimistes quant à leur future croissance en Chine et leur engagement envers le marché chinois reste fort, selon une récente enquête menée par la Chambre de commerce de l'Union européenne en Chine et publiée mardi.

Un total de 585 entreprises membres ont participé à l'enquête, répondant à des questions sur leurs performances en 2020 et leurs perspectives dans l'avenir.

Contrairement aux prévisions sombres de l'enquête de l'année dernière en raison de l'épidémie de COVID-19, les entreprises européennes sont beaucoup plus optimistes cette année. "Après une reprise rapide après l'épidémie de l'année dernière, la Chine est devenue une source plus importante de croissance et de profits économiques pour l'Europe", indique le rapport de l'enquête.

Selon le rapport, seul un quart des entreprises interrogées ont enregistré un déclin des revenus, alors que 42% ont affiché une croissance. Trois sur quatre ont réalisé des profits en 2020, soit la même proportion que celle pendant les cinq dernières années. Environ 68% des entreprises interrogées sont optimistes quant à la croissance future du marché chinois, soit une forte hausse de 20 points de pourcentage en glissement annuel.

Seuls 9% des entreprises interrogées envisagent de placer leurs investissements actuels ou planifiés ailleurs qu'en Chine, soit le taux le plus bas jamais enregistré, note l'enquête.