Le Comité des affaires étrangères de l'Assemblée populaire nationale (APN), l'organe législatif suprême de la Chine, a exprimé mercredi son fort mécontentement et sa vive opposition à l'approbation par le Sénat américain de la "Loi 2021 sur l'innovation et la concurrence des Etats-Unis".

Le projet de loi, empli de préjugés idéologiques et mû par une mentalité de guerre froide, calomnie et diffame la voie de développement et les politiques sur les affaires étrangères et nationales de la Chine, s'ingère dans les affaires intérieures de la Chine et tente d'entraver le développement de la Chine sous la bannière de l'innovation et de la concurrence, indique le comité dans un communiqué.

Il essaie de maintenir l'hégémonie mondiale des Etats-Unis en soutenant la soi-disant "menace chinoise", afin de s'ingérer dans les affaires intérieures de la Chine sous le prétexte des droits de l'homme et de la religion, ainsi que de retirer les droits légitimes de la Chine au développement par le biais de "découplage" dans les domaines scientifique, technologique et économique, selon le communiqué.

Le projet de loi montre que l'illusion paranoïaque de la recherche d'une domination unilatérale a déformé l'objectif de l'innovation et de la concurrence, d'après le communiqué.

Le monde entre dans une période de turbulence et de transformation, et dans ce contexte, la pratique de cibler constamment la Chine en tant qu'ennemi hypothétique va à l'encontre de la tendance mondiale, est impopulaire et vouée à l'échec, indique-t-il.

Soulignant que la question de Taiwan concerne la souveraineté nationale, l'intégrité territoriale et les intérêts fondamentaux de la Chine, le communiqué note que les articles liés à Taiwan dans le projet de loi violent gravement le principe d'une seule Chine ainsi que les dispositions dans les trois communiqués conjoints sino-américains.

"Nous nous opposons résolument à tous les échanges officiels entre les Etats-Unis et Taiwan", annonce le communiqué. "Les questions liées au Xinjiang, au Tibet et à Hong Kong sont purement les affaires intérieures de la Chine et ne permettent aucune ingérence étrangère", ajoute-t-il.

Selon le communiqué, la Chine poursuit depuis toujours le développement pacifique, et le droit du peuple chinois de rechercher une meilleure vie par le travail est sacré et inviolable.

Aucune force ne doit entretenir le fantasme que la Chine laissera sa souveraineté, sa sécurité et ses intérêts de développement violés, indique le document.

La Chine reste déterminée à bâtir des relations sino-américaines basées sur l'absence de conflit ou de confrontation, le respect mutuel et la coopération gagnant-gagnant, affirme le communiqué.

"Nous incitons le Congrès américain d'adopter un point de vue objectif et rationnel du développement de la Chine et des relations sino-américaines, à immédiatement interrompre l'examen du projet de loi et à cesser de s'ingérer dans les affaires intérieures de la Chine afin d'éviter de nuire aux relations globales Chine-Etats-Unis, tout comme à leur coopération dans les domaines clés", ajoute le document.