Aux Etats-Unis, plus de 4 millions d'enfants ont été testés positifs à la COVID-19 depuis le début de la pandémie, selon un récent rapport de l'Académie américaine de pédiatrie (AAP) et de l'Association des hôpitaux pour enfants.

A la date du 15 juillet, près de 4,09 millions d'enfants avaient déjà été infectés par la COVID-19. Après une diminution constante des nouveaux cas hebdomadaires au cours des deux derniers mois, le pays a commencé à enregistrer une nouvelle hausse des cas en juillet, selon le rapport.

Plus de 23.500 infections touchant des enfants ont été signalées au cours de la semaine se terminant le 15 juillet, selon le rapport. Les enfants représentaient par ailleurs environ 14,2 % de tous les cas de COVID-19 dans le pays.

Les enfants représentent également entre 1,3 et 3,6 % du total des hospitalisations signalées, et 0 à 0,26 % de tous les décès liés à la COVID-19, selon le rapport.

"A l'heure actuelle, il semble toujours que les formes graves de COVID-19 soient rares chez les enfants. Cependant, il est urgent de collecter davantage de données sur l'impact à plus long terme de la pandémie sur les enfants, notamment sur les façons dont le virus peut nuire à la santé physique à long terme des enfants infectés, ainsi que sur ses effets sur leur santé émotionnelle et mentale", a indiqué l'AAP dans le rapport.