La Chine propose des solutions face au changement climatique et l'Occident ferait bien d'imiter certaines de ses politiques environnementales, plutôt que de diaboliser ce pays, estiment deux analystes dans une tribune parue le 12 novembre dernier sur le site du média Asia Times.

"La Chine est à la pointe des solutions - en matière de technologie, de politique, de planification de la transition et de sa mise en œuvre. Elle ne fait pas seulement peser son poids, elle montre au monde la voie à suivre", écrivent K. J. Noh, journaliste, et Michael Wong, vice-président de l'association Veterans for Peace.

Sur presque tous les indices de durabilité, la Chine est un leader mondial et montre à la planète une voie à suivre, ajoutent-ils, jugeant qu'elle "fait sa part en démontrant à quoi pourrait ressembler une civilisation écologiquement durable basée sur une prospérité commune".

"L'atmosphère, un bien commun mondial précieux, a été colonisée et monopolisée par l'Occident au détriment du reste du monde", dénoncent les auteurs, notant que les Etats-Unis portent la plus grande responsabilité individuelle dans la crise climatique mondiale.

"Pour le bien de la planète, la raison doit prévaloir dans la quête d'une réelle coopération mutuellement bénéfique sur tous les fronts et pour faire face à la menace existentielle de notre temps", concluent-ils.