La Chine continuera à travailler avec d'autres pays pour contribuer à réduire l'écart d'immunisation contre la COVID-19 et mettre fin à la pandémie au plus tôt, a déclaré vendredi un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Le porte-parole Zhao Lijian a déclaré lors d'une conférence de presse régulière que la Chine salue tous les efforts qui aident les membres de la communauté internationale à lutter ensemble contre la COVID-19 d'une manière scientifique, et s'oppose à la manipulation politique des efforts anti-épidémiques par n'importe quel pays.

A la suite de la COVID-19, la Chine a proposé la vision d'une communauté mondiale de santé pour tous, a tiré pleinement parti de ses forces, a assuré la stabilité des chaînes d'approvisionnement mondiales anti-épidémique et a activement fait progresser la coopération internationale en matière de vaccins pour contribuer à la lutte mondiale contre le coronavirus, a-t-il souligné.

Début mai, la Chine a fourni 4,6 milliards de combinaisons de protection, 18 milliards de kits de tests et plus de 430 milliards de masques faciaux à 153 pays et 15 organisations internationales.

La Chine a été le premier pays qui a annoncé qu'elle ferait des vaccins un bien public mondial, a soutenu la renonciation aux droits de propriété intellectuelle sur les vaccins contre la COVID-19, et a mené la production conjointe de vaccins avec les pays en développement, a rappelé M. Zhao, ajoutant que la Chine a jusqu'à présent fourni plus de 2,2 milliards de doses de vaccins à plus de 120 pays et organisations internationales.

"La Chine apporte une contribution importante à la promotion de l'accessibilité et du caractère abordable des vaccins dans les pays en développement", a-t-il noté.