Les autorités chinoises ont mis en place mardi une politique de soutien progressive sur le report des cotisations au fonds d'épargne-logement pour aider les entreprises et les particuliers à surmonter les difficultés liées à l'épidémie.

Les entreprises touchées par l'épidémie peuvent demander un report des cotisations au fonds d'épargne-logement conformément aux règles et effectuer le paiement par la suite, selon une circulaire.

La circulaire, publiée conjointement par le ministère du Logement et du Développement urbain et rural, le ministère des Finances et la Banque populaire de Chine, ajoute également que les retraits réguliers et les demandes de prêts auprès du fonds par les déposants ne seront pas affectés.

Pour les déposants qui ne paient pas les contributions dans les délais prévus en raison de l'impact de la COVID-19, le report ne sera pas soumis à l'administration du crédit en tant qu'arriéré de prêt sur leurs rapports de crédit, précise la circulaire.

Elle invite les autorités locales à augmenter le quota de retrait du fonds d'épargne-logement pour le loyer en fonction des conditions locales et à aider les déposants à puiser dans le fonds lorsqu'ils en ont besoin.

Ces mesures de soutien seront provisoirement valables jusqu'à la fin de l'année, précise la circulaire.