L'Internet industriel et la fabrication numérique prennent racine dans les pays des BRICS, à savoir le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud. Il existe de larges perspectives de coopération dans ces domaines, transformant les modes de production et façonnant les expériences des populations en matière de vie, de travail et d'études.

Ce sujet a été largement discuté lors de la cérémonie d'ouverture du Forum des BRICS sur le développement de l'Internet industriel et de la fabrication numérique, tenu lundi à Xiamen, dans la province chinoise du Fujian (est), à laquelle ont assisté en personne et en ligne près de 300 représentants.

L'utilisation d'équipements agricoles intelligents tels que les tracteurs sans conducteur est désormais courante dans les grandes exploitations au Brésil, l'un des plus grands producteurs et exportateurs de soja et de boeuf au monde, selon l'ambassadeur brésilien en Chine, Paulo Estivallet de Mesquita.

En Russie, la technologie numérique est largement appliquée dans les secteurs de la fabrication et des transports sans personnel. Certains prototypes de produit de transport sont en cours de mise à niveau numérique, a déclaré Alexy Gruzdev, ministre adjoint russe de l'Industrie et du Commerce, qui a également affirmé que la Russie était prête à travailler avec d'autres pays des BRICS dans la numérisation industrielle.

L'Inde travaille également sur les infrastructures et les services gouvernementaux numériques, et le pays a réduit les coûts des soins de santé par des moyens numériques, rendant les services de soins de santé bon marché accessibles au public, a déclaré Som Parkash, ministre fédéral du Commerce et de l'Industrie de l'Inde.

L'Afrique du Sud profite de l'Internet industriel et de la fabrication numérique pour créer davantage d'opportunités aux jeunes, a indiqué Ebrahim Patel, ministre sud-africain du Commerce, de l'Industrie et de la Compétition, exprimant son espoir que les entreprises et secteurs concernés des pays des BRICS effectueront une coopération plus étroite.

En Chine, la transformation numérique oriente le développement industriel. "La Chine a construit les plus grands réseaux de fibres optiques et mobiles au monde, avec plus de 1,6 million de stations de base 5G et plus de 400 millions d'utilisateurs de téléphone 5G", a déclaré Xiao Yaqing, ministre chinois de l'Industrie et des Technologies de l'information.

L'échelle du secteur de l'Internet industriel de la Chine a dépassé 1.000 milliards de yuans (environ 150,2 milliards de dollars) et a engendré une multitude de nouveaux modèles économiques, tels que la recherche et le développement en collaboration, la production sans personnel, l'exploitation et la maintenance à distance, la surveillance en ligne et la fabrication partagée, a ajouté M. Xiao.

Une initiative sur la coopération parmi les pays des BRICS dans la transformation numérique de l'industrie manufacturière a été lancée lundi, couvrant des sujets tels que le développement des infrastructures numériques et la façon de stimuler la croissance inclusive des petites et moyennes entreprises.

Le forum s'est déroulé de lundi à mardi et a été organisé conjointement par le ministère chinois de l'Industrie et des Technologies de l'information, le gouvernement provincial du Fujian et le gouvernement municipal de Xiamen.