Le conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères de la Chine, Wang Yi, et la ministre allemande des Affaires étrangères, Annalena Baerbock, ont tenu une réunion par liaison vidéo mardi, échangeant leurs points de vue sur l'approfondissement des liens bilatéraux et le maintien d'un véritable multilatéralisme, entre autres questions.

Cette année marque le 50e anniversaire des relations diplomatiques entre la Chine et l'Allemagne. Selon M. Wang, au cours des cinq dernières décennies, les deux pays ont adhéré au concept de recherche d'un terrain d'entente tout en réservant les différences, de bénéfice mutuel et de résultats gagnant-gagnant, et ont approfondi la coopération dans divers domaines.

Le partenariat stratégique global entre les deux pays est devenu un important facteur de stabilisation dans le monde actuel, a estimé M. Wang.

Selon lui, les deux pays devraient faire bon usage du mécanisme de consultation gouvernementale, faire progresser les dialogues de haut niveau sur la stratégie, la sécurité, les finances et les échanges entre les peuples, et renforcer les échanges entre les gouvernements locaux et les jeunes, ainsi que les échanges éducatifs et culturels.

M. Wang a souligné que la Chine et l'Allemagne ont été profondément impliquées dans leur développement respectif au cours des 50 dernières années, ce qui est bénéfique pour les deux pays. La Chine est le plus grand partenaire commercial de l'Allemagne pendant six années consécutives, et l'Allemagne est le plus grand partenaire commercial de la Chine en Europe.

"La Chine est prête à approfondir la coopération avec l'Allemagne dans les domaines traditionnels et à étendre la coopération dans les domaines émergents tels que la fabrication intelligente, l'information et la communication, le commerce des services et les véhicules à nouvelles énergies afin de stimuler de nouveaux moteurs de croissance pour les deux pays," a fait savoir M. Wang.

Mme Baerbock a déclaré que l'Allemagne considérait la Chine comme un partenaire important pour la coopération et était en train d'élaborer une nouvelle stratégie envers la Chine.

L'Allemagne est prête à maintenir des interactions avec la Chine à différents niveaux, à renforcer la coopération en matière de gouvernance environnementale, de changement climatique et de réponse à la pandémie, et à faciliter les échanges de personnels, a-t-elle ajouté.

Sur les questions d'importance mondiale, M. Wang a noté que la Chine et l'Allemagne, en tant que deux grands pays, devraient renforcer davantage la communication stratégique, faire des efforts conjoints et injecter plus de stabilité et d'énergie positive dans le monde.

Mme Baerbock a assuré que l'Allemagne soutenait le multilatéralisme et était fermement engagée dans le renforcement de l'autonomie stratégique européenne.

Les deux ministres ont également procédé à un échange de vues sur les problèmes d'approvisionnement en céréales causés par les retombées de la crise ukrainienne.

D'après M. Wang, la communauté internationale devrait faire pression pour un cessez-le-feu rapide et un canal vert pour que la Russie et l'Ukraine exportent des céréales. La Chine est disposée à maintenir la communication avec toutes les parties.