Depuis l'établissement du mécanisme il y a seize ans, la coopération ne cesse de se renforcer au sein des pays des BRICS. Les BRICS sont devenus aujourd'hui un modèle de pratique du multilatéralisme.

Les BRICS, un groupe de pays émergents comprenant le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud, représentent environ 40% de la population mondiale et comptent environ un quart de l'économie mondiale.

La coopération des BRICS dans des domaines tels que la réduction de la pauvreté, la sécurité alimentaire, le changement climatique, le développement vert et l'industrialisation, répond parfaitement aux aspirations de la majorité des pays en développement en matière de développement.

Grâce à l'approche "BRICS Plus" lancée par la Chine, la coopération des BRICS s'étend au-delà des cinq pays du bloc, à savoir le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud, et est largement reconnue par les pays en développement.

L'approche "BRICS Plus" répond à la nécessité pour les pays membres des BRICS d'étendre leur coopération avec d'autres marchés émergents et pays en développement. La Nouvelle Banque de développement des BRICS s'est déjà élargie avec l'approbation des Emirats arabes unis, de l'Uruguay, du Bangladesh et de l'Egypte, et de nombreux autres pays qui souhaitent la rejoindre, a expliqué Wang Youming, directeur du département des études sur les pays en développement relevant de l'Institut des études internationales de Chine.

"Nous devrions faire bon usage du modèle de coopération 'BRICS Plus' et inviter davantage de pays à participer et à travailler ensemble pour promouvoir la démocratie dans les relations internationales, l'inclusion dans l'économie mondiale et la justice dans la gouvernance mondiale, et créer conjointement des perspectives brillantes et un avenir radieux", a déclaré Wang Yi, conseiller d'Etat et ministre chinois des Affaires étrangères, lors du dialogue des ministres des Affaires étrangères entre les pays des BRICS tenu en mai.

En s'en tenant à l'équité et à la justice, les BRICS ont activement promu la réforme du système de gouvernance mondiale et ont fait entendre la voix des BRICS sur les questions internationales importantes, a indiqué Qian Fangli, responsable du ministère chinois du Commerce.

"Ce qui a non seulement renforcé la voix des pays émergents et des pays en développement sur la scène internationale, mais est également devenu une plateforme importante pour la promotion de la coopération Sud-Sud", a-t-elle expliqué.

La coopération des BRICS est largement reconnue par les pays en développement, et leur statut et leur rôle dans les mécanismes multilatéraux tels que les Nations unies, le G20, la Banque mondiale et le Fonds monétaire international ne cessent d'augmenter.

Selon le Sud-Africain Mpho Mogorosi Abner Modise, qui est ingénieur du géant technologique chinois Huawei, le mécanisme des BRICS est important et nous devons unir nos forces pour promouvoir un ordre politique international qui soit juste et raisonnable, où les solutions peuvent être négociées et où il faut privilégier le développement pacifique plutôt que la confrontation.