Un responsable chinois a déclaré mardi que l'interdiction américaine de toutes les importations en provenance de la région autonome ouïgoure du Xinjiang était un exemple typique de coercition économique.

Cela nuira gravement aux intérêts des consommateurs et des entreprises chinois et américains, et ne fera aucun bien à la stabilisation des chaînes industrielles et d'approvisionnement mondiales, à l'apaisement de l'inflation globale ou à la promotion de la reprise économique mondiale, a déclaré un porte-parole du ministère du Commerce dans un communiqué.

Le Bureau américain des douanes et de la protection des frontières a imposé mardi une interdiction sur les importations de tous les produits liés au Xinjiang, en vertu de la soi-disant "loi de prévention du travail forcé des Ouïgours".

Fermement opposé à l'interdiction, le porte-parole a déclaré que les Etats-Unis pratiquaient l'unilatéralisme, le protectionnisme et l'intimidation au nom des "droits de l'homme", ce qui sape gravement les principes du marché et viole les règles de l'Organisation mondiale du commerce.

Soulignant que le travail forcé est explicitement interdit par la loi chinoise, le porte-parole a déclaré que tous les groupes ethniques du Xinjiang jouissent d'une liberté complète et de l'égalité des chances en matière d'emploi, et que leurs droits et leurs intérêts sont effectivement garantis.

De 2014 à 2021, le revenu disponible des habitants urbains de la région est passé de 23.000 yuans (3.440 dollars) à 37.600 yuans, et celui des habitants ruraux est passé d'environ 8.700 yuans à 15.600 yuans. A la fin de 2020, plus de 3,06 millions de personnes au Xinjiang étaient sorties de la pauvreté. En tant que l'une des principales industries du Xinjiang, l'ensemencement du coton a un taux de mécanisation complète de plus de 98% dans la plupart de la région.

La promotion du soi-disant travail forcé est fondamentalement fausse, et l'interdiction américaine privera les habitants du Xinjiang de leurs droits au travail et au développement, et entraînera le chômage forcé et même le retour à la pauvreté, a déclaré le porte-parole.

La véritable intention des Etats-Unis est de discréditer l'image de la Chine, d'interférer dans ses affaires intérieures, de freiner son développement et de saper la prospérité et la stabilité du Xinjiang, a indiqué le porte-parole.

Il a déclaré que les Etats-Unis devraient immédiatement cesser leur manipulation politique et retirer toutes les sanctions et mesures de suppression liées au Xinjiang.

La Chine prendra toutes les mesures nécessaires pour protéger sa souveraineté nationale, ses intérêts en matière de sécurité et de développement, ainsi que les droits et les intérêts juridiques de tous les groupes ethniques du Xinjiang, a déclaré le porte-parole.