L'ordre du jour du 14e sommet des BRICS à venir et d'autres événements connexes aidera le monde à se reconcentrer sur le développement, ont déclaré des observateurs.

Le sommet se tiendra sur le thème "Favoriser un partenariat des BRICS de haute qualité, inaugurer une nouvelle ère pour le développement mondial". Le Dialogue de haut niveau sur le développement mondial et le Forum commercial des BRICS se dérouleront également cette semaine.

Les dirigeants des cinq importants marchés émergents du monde -- le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud -- ainsi que les dirigeants d'autres pays en développement assisteront aux événements.

"Les pays des BRICS en 2022 deviennent encore plus importants", a indiqué Herman Tiu Laurel, fondateur des Etudes stratégiques des BRICS aux Philippines, soulignant que ce mécanisme permettait aux pays des BRICS de sortir le monde du bourbier des conflits et des tensions et de concentrer à nouveau l'attention de la communauté mondiale sur le développement.

Les pays des BRICS représentent environ un quart de l'économie mondiale. Ces dernières années, ils ont contribué à hauteur de 50% à la croissance économique mondiale.

"Les pays des BRICS deviendront une force indispensable et importante pour la reprise économique mondiale post-COVID-19 et le véritable multilatéralisme", a noté M. Laurel.

Selon les observateurs, la coopération des BRICS va déjà au-delà de ces cinq pays. Depuis sa création, le mécanisme de coopération a étroitement lié son avenir à celui des marchés émergents et des pays en développement.

Lors du sommet des BRICS à Xiamen en 2017, l'approche "BRICS Plus" a été adoptée. Elle est conçue pour renforcer l'unité et la coordination entre les membres des BRICS dans l'optique d'une plus grande cohésion et pour continuer à élargir le "cercle d'amis" des BRICS dans une quête commune de développement et de prospérité partagés pour tous les marchés émergents et les pays en développement.

Cette approche explore la coopération au sein des Nations unies, du G20 et d'autres cadres pour faire progresser les intérêts communs et stimuler le développement des marchés émergents et des pays en développement, contribuant ainsi davantage à la paix et au développement dans le monde par le biais de partenariats plus larges.

Les pays des BRICS ont apporté des contributions significatives à l'amélioration de la gouvernance économique mondiale et à la promotion de la reprise économique mondiale, a noté Rosalia Varfalovskaya, chercheuse de premier plan au Centre de recherche socio-économique sur la Chine de l'Institut d'études extrême-orientales de l'Académie des sciences de Russie.

Le modèle "BRICS Plus" permettra de libérer davantage le potentiel de la coopération économique, a ajouté l'experte russe.