Le conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères chinois Wang Yi a fermement rejeté jeudi une déclaration des ministres des Affaires étrangères du Groupe des Sept (G7) au sujet de Taiwan.

Les tenants et aboutissants des tensions actuelles dans le détroit de Taiwan sont clairs comme de l'eau de roche, de même que les torts et les raisons de chacun. Ce sont les Etats-Unis qui ont initié les troubles, engendré la crise et continuellement exacerbé les tensions, a affirmé M. Wang en marge des réunions des ministres des Affaires étrangères sur la coopération en Asie de l'Est.

"Les provocations flagrantes des Etats-Unis ont créé un précédent scandaleux. Si elles ne sont pas corrigées et contrées, le principe de non-ingérence dans les affaires intérieures d'autrui existera-t-il toujours ? Le droit international sera-t-il toujours respecté ? Comment la paix régionale pourra-t-elle être sauvegardée ?", a-t-il demandé.

M. Wang a souligné que la déclaration des ministres des Affaires étrangères du G7 déformait les faits et confondait les torts et les raisons.

"Où ont-ils obtenu le droit de critiquer sans fondement les mesures légitimes et raisonnables prises par la Chine pour sauvegarder sa souveraineté et son intégrité territoriale ? Qui leur a accordé cette autorité ? N'est-il pas absurde que le contrevenant soit protégé, tandis que le défenseur est accusé ?", a-t-il encore demandé.

Notant que les agissements du G7 avaient suscité une grande indignation au sein du peuple chinois, M. Wang a déclaré que la souveraineté et l'indépendance de la Chine et d'autres pays avaient été obtenues au terme de batailles sanglantes livrées par le peuple, et ne devaient plus jamais être violées.

La Chine d'aujourd'hui n'est plus la Chine du 19e siècle, et l'histoire ne doit pas se répéter et ne se répétera pas, a-t-il souligné.

La communauté internationale doit s'opposer sans équivoque à tout acte remettant en cause le principe politique d'une seule Chine, et résister à toutes les atteintes à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de tous les pays, a affirmé M. Wang.

Les pays de la région doivent se montrer plus unis face à toute puissance hégémonique qui tenterait d'intimider la région, a-t-il affirmé, ajoutant que ce n'était qu'ainsi qu'ils pourraient véritablement assurer leur propre sécurité et préserver la paix et la stabilité régionales.