Le conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères de la Chine, Wang Yi, a rencontré jeudi le vice-Premier ministre et ministre thaïlandais des Affaires étrangères, Don Pramudwinai, les deux hommes faisant à cette occasion l'éloge de la coopération bilatérale.

Au cours de cette rencontre en marge des réunions de chefs de la diplomatie consacrées à la coopération en Asie de l'Est dans la capitale cambodgienne Phnom Penh, M. Wang a dit que la Chine et la Thaïlande étaient convenues d'œuvrer en faveur de l'objectif de bâtir une communauté de destin, tout en suscitant des attentes positives pour une coopération bilatérale mutuellement bénéfique et donnant un fort élan aux relations bilatérales.

La Chine salue la participation active de la Thaïlande à l'Initiative pour le développement mondial et à l'Initiative pour la sécurité mondiale, et continuera de soutenir la Thaïlande dans l'organisation de la réunion des dirigeants économiques de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC) cette année, a-t-il ajouté.

M. Don s'est dit satisfait des progrès continus de la coopération tous azimuts entre les deux pays et a remercié la Chine d'avoir toujours répondu aux besoins de la Thaïlande dans les meilleurs délais.

Bangkok est disposé à travailler avec Beijing pour favoriser un nouveau et encore plus grand développement de leur partenariat de coopération stratégique global, a-t-il assuré.

La Thaïlande est par ailleurs très préoccupée par la situation actuelle au Myanmar, a déclaré M. Don, exprimant l'espoir que la Chine continuera à apporter son soutien pour le règlement de la question du Myanmar.

M. Wang a dit penser que l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (ASEAN) avait la capacité et la sagesse de s'en tenir à la direction et aux méthodes de l'association pour favoriser un "atterrissage en douceur" de la question du Myanmar par le dialogue et les consultations sur la base du principe de non-ingérence dans les affaires intérieures des autres pays, tout en empêchant toute ingérence inappropriée de forces extérieures à la région et en évitant de compliquer davantage la situation.

La Chine continuera à jouer un rôle constructif à sa manière, a-t-il promis.

M. Don a salué la confiance et le soutien de la Chine à l'égard de l'ASEAN, affirmant qu'il travaillera dur pour maintenir l'unité de l'organisation et s'engagera à gérer adéquatement la question du Myanmar.