Les huit partis politiques non communistes de la Chine ont publié jeudi une déclaration commune exprimant leur forte opposition, leur grande indignation et leur ferme condamnation à la récente visite de Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis, dans la région chinoise de Taiwan.

Il n'y a qu'une seule Chine, Taiwan est une partie inaliénable du territoire chinois, et le gouvernement de la République populaire de Chine est le seul gouvernement légal représentant l'ensemble de la Chine, indique la déclaration commune publiée par les comités centraux du Comité révolutionnaire du Guomindang de Chine, de la Ligue démocratique de Chine, de l'Association pour la Construction démocratique de Chine, de l'Association chinoise pour le Progrès de la Démocratie, du Parti démocratique paysan et ouvrier de Chine, du Parti Zhigongdang de Chine, de la Société Jiusan et de la Ligue pour l'Autonomie démocratique de Taiwan.

Les affaires de Taiwan sont des affaires intérieures de la Chine et ne permettent aucune ingérence extérieure, et la visite de Mme Pelosi à Taiwan est une provocation politique majeure visant à intensifier les échanges officiels entre les Etats-Unis et Taiwan, indique la déclaration.

"Nous nous opposons fermement à toute tentative ou tout acte visant à diviser la Chine, à toute ingérence extérieure dans la réunification pacifique de la Chine, et à toute ingérence dans la question de Taiwan par quelque pays que ce soit, sous quelque forme que ce soit", selon la déclaration.

En tant que participants à la pratique du socialisme à la chinoise, les huit partis politiques ont de longues traditions patriotiques et éprises de paix, et ont activement promu le développement pacifique des relations à travers le détroit de Taiwan tout en défendant fermement la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement du pays, indique la déclaration.

"Nous soutenons résolument toutes les mesures nécessaires que le gouvernement chinois doit prendre pour sauvegarder la souveraineté et l'intégrité territoriale", déclare-t-elle.

La Chine doit être réunifiée, et elle le sera sûrement, indique la déclaration, ajoutant que toute tentative de renverser cette tendance historique ou d'entraver la réunification et le renouveau national de la Chine est vouée à l'échec.