Le conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères de la Chine Wang Yi a rencontré mardi le chef de la diplomatie argentine Santiago Cafiero, en marge de la 77e session de l'Assemblée générale des Nations Unies (AGNU).

Notant que cette année marquait le 50e anniversaire de l'établissement des liens diplomatiques entre la Chine et l'Argentine, M. Wang a indiqué qu'il était très important pour les relations Chine-Argentine de s'appuyer sur le passé pour faire de plus grands progrès.

Sous la direction stratégique du président chinois Xi Jinping et de son homologue argentin Alberto Fernandez, les deux parties ont promu un développement continu et en profondeur des relations sino-argentines, a-t-il ajouté.

Les deux parties ont organisé de remarquables activités pour célébrer l'Année de l'amitié et de la coopération Chine-Argentine, accéléré la construction conjointe de "la Ceinture et la Route" et obtenu des résultats fructueux en matière de coopération pragmatique dans divers domaines, a poursuivi M. Wang.

Il a également fait remarquer que la Chine était prête à travailler de concert avec l'Argentine pour mettre en œuvre l'important consensus atteint par les deux chefs d'Etat, et à profiter du 50e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques pour approfondir la coopération stratégique et porter le partenariat stratégique global Chine-Argentine à un niveau supérieur.

M. Wang a affirmé qu'en tant que marchés émergents importants, la Chine et l'Argentine partageaient des visions, des objectifs et des intérêts communs, et assumaient des responsabilités communes. La Chine apprécie l'adhésion de l'Argentine au principe d'une seule Chine et soutient l'Argentine dans la sauvegarde de sa souveraineté nationale et de son intégrité territoriale, a-t-il noté.

La Chine souhaite que l'Argentine rejoigne la famille des BRICS et est prête à renforcer la communication et la coordination entre les deux parties dans les affaires internationales et régionales, a ajouté M. Wang.

Pour sa part, M. Cafiero a indiqué que l'Argentine et la Chine se sont toujours respectées et avaient coopéré l'une avec l'autre depuis l'établissement de leurs relations diplomatiques il y a 50 ans.

Il a remercié la Chine pour son soutien sans faille à son pays, ajoutant que l'Argentine adhérait résolument à la politique d'une seule Chine et accueillait favorablement les investissements de la Chine. L'Argentine est prête à faire progresser la coopération dans le cadre de "la Ceinture et la Route" et à étendre la coopération bilatérale dans les domaines de l'économie, du commerce, de l'exploitation minière, du gaz de schiste et du gaz naturel, afin d'inaugurer les 50 prochaines années de relations bilatérales plus fructueuses.

M. Cafiero a noté que l'Argentine et la Chine défendaient toutes deux le multilatéralisme et ne jugeaient jamais les affaires des autres pays, ajoutant que l'Argentine espérait rejoindre rapidement le mécanisme des BRICS pour renforcer la coopération Sud-Sud.

La coopération stratégique entre la Chine et l'Argentine est conforme à la tendance actuelle, a poursuivi M. Wang. La Chine soutient l'Argentine pour qu'elle joue un rôle plus important dans les affaires internationales et régionales, et apprécie le travail de l'Argentine qui assure la présidence tournante de la Communauté d'Etats latino-américains et caraïbes (CELAC), a-t-il noté.

La Chine est prête à travailler de concert avec l'Argentine pour donner suite aux résultats du Forum Chine-CELAC, afin que la coopération entre la Chine et l'Amérique latine puisse mieux profiter aux peuples des deux parties, a-t-il conclu.