Le conseiller d'Etat et ministre de la Défense nationale de la Chine, Wei Fenghe, a prononcé mercredi un discours lors de la 9e réunion des ministres de la Défense de l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (ASEAN) et de ses partenaires, connus sous le nom d'ASEAN-Plus, dans la province cambodgienne de Siem Reap (nord-ouest).

M. Wei a déclaré que le 20e Congrès national du Parti communiste chinois (PCC), qui s'était récemment clôturé avec succès, avait défini un grand projet pour l'édification d'un grand pays socialiste moderne à tous égards.

Il a ajouté que sous la direction du Comité central du PCC avec le camarade Xi Jinping en son cœur, la Chine s'efforcerait de promouvoir la modernisation chinoise et que l'objectif du grand renouveau de la nation chinoise serait certainement réalisé.

La paix et le développement mondiaux sont actuellement confrontés à de grands défis et l'établissement d'une communauté de destin pour l'humanité est le bon choix à faire, car c'est là que réside l'avenir de la planète, a affirmé le ministre chinois.

Il a invité tous les pays à s'unir plutôt que de se séparer, à être équitables plutôt que d'être autoritaires, à être ouverts plutôt que d'être fermés, et à penser aux bénéfices mutuels plutôt qu'à leurs propres intérêts, et ce dans l'objectif de bâtir un ordre régional qui réponde aux préoccupations et aux intérêts de toutes les parties.

M. Wei a rappelé que la Chine a toujours été déterminée à renforcer la stabilité et à apporter une énergie positive au monde.

Par ailleurs, le développement pacifique de la Chine fournira certainement de nouvelles opportunités en faveur du développement commun du monde et jouera un rôle constructif dans le maintien de la paix et de la stabilité internationales, a-t-il poursuivi.

L'armée chinoise est une force pour la paix qui est disposée à continuer de contribuer à la paix mondiale avec les armées des autres pays, a souligné M. Wei, ajoutant que la Chine ne convoitait pas les intérêts des autres pays, mais défendait ses propres intérêts avec fermeté.

L'armée chinoise dispose de la confiance et des capacités nécessaires pour vaincre tous les ennemis envahisseurs, a-t-il insisté.

M. Wei a noté que le contexte sécuritaire dans la région Asie-Pacifique demeurait stable sans être dénué de facteurs d'inquiétude. Par conséquent, il a indiqué que les ministères de la Défense des différents pays devaient préserver la centralité de l'ASEAN, mettre en œuvre l'Initiative pour la sécurité mondiale, se concentrer sur la coopération pragmatique et travailler ensemble pour édifier une forte barrière de sécurité régionale.