La Pologne a envoyé une note diplomatique à tous les pays membres de l'Union européenne (UE), à l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN) et au Conseil de l'Europe au sujet de la demande de réparations de guerre qu'elle a adressée à l'Allemagne, a déclaré mercredi le vice-ministre polonais des Affaires étrangères, Arkadiusz Mularczyk.

Le 1er septembre, le gouvernement polonais a présenté un rapport détaillant les pertes matérielles subies par la Pologne pendant la Seconde Guerre mondiale, et a demandé à l'Allemagne une compensation financière d'une valeur de 1.300 milliards d'euros (environ 1.300 milliards de dollars américains).

Le ministère polonais des Affaires étrangères a ensuite envoyé à l'Allemagne une note diplomatique demandant une indemnisation pour ces dommages de guerre. Mais l'Allemagne maintient que la question des réparations de guerre est une affaire close.

M. Mularczyk, qui dirigeait l'équipe chargée de préparer le rapport, a indiqué à l'Agence de presse polonaise que la note diplomatique avait été envoyée à plusieurs partenaires de la Pologne pour informer les diplomates, les hommes politiques, les défenseurs des droits de l'homme et les avocats internationaux que la question n'était "pas résolue", et qu'elle touchait "à l'Etat de droit et aux droits de l'homme aux niveaux européen et international".

M. Mularczyk a déclaré que ce document démontrait que l'Allemagne n'avait pas compensé les dommages subis par la Pologne au terme de la guerre. Elle n'a pas restitué les œuvres d'art et les actifs bancaires volés, et n'a pas indemnisé les citoyens polonais pour les préjudices subis durant l'agression allemande.

La Pologne souhaite engager des discussions internationales à ce sujet, a-t-il poursuivi, soulignant que Berlin n'avait pas réglé ses comptes avec la Pologne et n'avait pas encore répondu à la note diplomatique envoyée par Varsovie.