Une cérémonie de lancement a été organisée mardi à Vientiane en reconnaissance à la contribution à l'aide alimentaire et nutritionnelle de la Chine, par le biais du Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies, aux enfants scolarisés au Laos.

Quelque 930 tonnes de riz et 120 tonnes de poisson en conserve doivent être fournis au PAM avec le soutien du Fonds pour le développement mondial et la coopération Sud-Sud de la Chine, pour offrir des repas à quelques 130.000 élèves de 1.400 écoles primaires des huit provinces du Laos, a rapporté mercredi l'ambassade de Chine au Laos dans un communiqué de presse. Il s'agit du premier projet dans le cadre de l'Initiative pour le développement mondial (IDM) au Laos.

Cette cérémonie a été inaugurée par le chef de mission adjoint de l'ambassade de Chine au Laos, le conseiller Xiang Fangqiang, et le ministre laotien de l'Education et des Sports, Phout Simmalavong.

Cité par le communiqué de presse, M. Xiang a indiqué que l'IDM, conçue comme un bien public mondial ouvert et inclusif, avait pour but d'approfondir la coopération internationale pour le développement, de contribuer à mettre en oeuvre l'Agenda 2030 des Nations unies pour le développement durable, et de résoudre les questions les plus pressantes auxquelles les pays en développement sont confrontés.

"La Chine travaillera en étroite collaboration avec le gouvernement laotien et le PAM, ainsi que d'autres partenaires de développement, pour mettre en oeuvre ce projet dans le cadre de l'IDM, ce qui permettra de porter les échanges et la coopération internationaux à un niveau supérieur et insufflera une nouvelle dynamique dans l'avancement de l'Agenda 2030, pour bâtir une communauté de destin Chine-Laos et une communauté pour le développement mondial", a déclaré M. Xiang.