La Chine a connu une augmentation de 27,3% en glissement annuel des voyages en train effectués au cours des 15 jours précédant la fête du Printemps de cette année, qui tombe dimanche, selon l'opérateur ferroviaire national.

Du 7 au 21 janvier, 109,5 millions de voyages avaient été effectués en train, soit 23,5 millions de plus que la période avant la fête de l'année dernière, selon les données de la China State Railway Group Co., Ltd..

Au cours de ces deux dernières années, la plupart des Chinois n'ont pas bougé pendant la fête en raison du virus, mais la modification de la réponse du pays face à la COVID-19 a entraîné un changement.

Le nombre total de voyages de passagers du pic de voyages de 40 jours de la fête du Printemps de cette année, qui a commencé le 7 janvier, devrait atteindre 2,1 milliards, soit presque le double du nombre de l'année dernière ou 70,3% de celui de 2019, a-t-on appris du ministère des Transports.

La demande croissante de voyages résulte de la récente rétrogradation par la Chine de la gestion de la COVID-19 de la classe A à la classe B. Dans le cadre de la gestion de la classe B, les voyageurs n'ont plus besoin de présenter des codes de santé et des résultats négatifs de tests d'acide nucléique ou de subir des contrôles de températures à l'entrée des gares et des aéroports.