Les sherpas des BRICS ont convenu jeudi de renforcer le partenariat des BRICS, d'approfondir la coopération pragmatique et d'inaugurer conjointement une deuxième "décennie en or" pour la coopération des BRICS.

Cet engagement a été fait lors de la seconde réunion des sherpas des BRICS, qui s'est tenue mercredi et jeudi à Qingdao, dans la province chinoise du Shandong (est).

Les participants à la réunion ont passé en revue les progrès de la coopération des BRICS dans les domaines clés, tels que la politique, la sécurité, l'économie ainsi que les échanges culturels et entre les peuples, et se sont concentrés sur les résultats attendus lors du sommet des BRICS 2017, prévu du 3 au 5 septembre dans la ville côtière de Xiamen de la province chinoise du Fujian (sud-est).

"Les cinq pays ne sont pas ensemble par hasard. L'établissement d'un consensus est très facile entre nous. Nous pensons de manière très similaire sur la plupart des questions, telles que les relations internationales, la politique étrangère et l'importance du système multilatéral. Nous sommes tous favorables à l'ouverture économique, au libre-échange et à l'accord sur le changement climatique, et je pense qu'il s'agit du plus important message que les BRICS envoient au monde", a annoncé le sherpa brésilien, Georges Lamaziere.

Selon le sherpa adjoint de l'Inde Alok Dimris, la priorité des BRICS est le forum du marché économique et financier, qui se concentre sur la réforme du système de gouvernance économique et mondiale.

"Il y a de multiples dimensions et initiatives sur lesquelles les BRICS oeuvrent ensemble. Nous avons la Nouvelle Banque de développement (NBD) travaillant sur les infrastructures et de nombreuses initiatives dans les domaines de la finance et des échanges entre les peuples", a-t-il précisé.

La NBD, créée en 2014 par les BRICS, représente un jalon pour la coopération financière pragmatique entre les BRICS.

"La banque peut être considérée comme une plate-forme permettant aux BRICS dans leur ensemble de tendre la main aux autres pays. L'un de ses aspects centraux est le soutien au financement des infrastructures dans les pays membres. Elle sera ainsi capable d'apporter son aide dans le cadre de l'initiative 'la Ceinture et la Route'", a expliqué Paulo Batista, vice-président de la NBD.

Les participants à la réunion ont fait l'éloge du rôle leader de la Chine, qui occupe cette année la présidence des BRICS, et ont exprimé leur volonté de soutenir les efforts chinois et d'oeuvrer ensemble pour faire du sommet de Xiamen un grand succès.

"Nous sommes persuadés que le sommet de Xiamen sera un grand succès et intensifiera la coopération et les interactions entre tous les membres des BRICS. Nous sommes très impressionnés par le travail de préparation réfléchi et productif réalisé par la Chine. Nous pensons que le sommet de Xiamen inaugurera la décennie en or des BRICS", a estimé Sergeï Riabkov, sherpa des BRICS et vice-ministre des Affaires étrangères de la Russie.

"Les BRICS représentent plus de 40% de la population mondiale. Quand les cinq dirigeants se rencontreront pour le sommet à Xiamen, il ne s'agira pas seulement d'une réunion à cinq. Nous espérons un sommet fructueux", a indiqué Anil Sooklal, sherpa de l'Afrique du Sud.

La deuxième réunion des sherpas des BRICS était présidée par Li Baodong, sherpa pour les affaires des BRICS et vice-ministre des Affaires étrangères de la Chine, en présence des sherpas et sous-sherpas des pays des BRICS, ainsi que des représentants de la NBD. Fin

(contact du rédacteur : xinhuafr@xinhua.o