Les bénévoles jouent un rôle important dans les opérations de secours post-séisme dans la province chinoise du Sichuan.

Un puissant séisme a frappé mardi à 21h19 le district de Jiuzhaigou, faisant 20 morts mort et 431 blessés, dont 18 se trouvent dans un état grave, selon un bilan établi jeudi.

Jeudi matin, He Jiao, est arrivée sur la place centrale de Jiuzhaigou vêtue d'un uniforme rouge arborant le mot "bénévole". Cette jeune diplômée universitaire a réconforté des touristes inquiets bloqués et répondu à leurs questions.

Au sein d'un groupe de 500 membres sur son application de messagerie WeChat, d'autres bénévoles envoyaient des informations utiles, indiquant notamment quelles zones manquaient d'eau ou d'autres fournitures.

A la suite du tremblement de terre, un millier de bénévoles se sont présentés aux abris temporaires, aux cabines établies en bord de routes et aux hôpitaux pour aider et réconforter les sinistrés.

"Je me souviens du séisme de Wenchuan en 2008. J'étais à l'école dans la province voisine du Gansu et j'ai vu une fissure apparaître sur le mur de mon dortoir. Je sais à quel point cela peut être effrayant", raconte-t-elle. "Lorsque le séisme a frappé Jiuzhaigou, j'ai pris un moment pour me calmer, puis je me suis mise en route vers le centre du district pour voir ce que je pouvais faire".

Le jeune femme est arrivée au gouvernement du district à minuit et y a rencontré de nombreux bénévoles, mais sans organisation.

"Donc j'ai créé un groupe WeChat et demandé à d'autres bénévoles de le rejoindre", explique-t-elle. "Nous avons distribué les tâches via ce groupe, comme le montage de tentes et l'aide aux blessés".

Le nombre de bénévoles qui ont rejoint le groupe a rapidement atteint 500.

Yang Guomei est une autre bénévole sur place. Mercredi, elle a passé l'après-midi à s'occuper d'une touriste blessée originaire de Guangzhou à l'Hôpital populaire du district du Jiuzhaigou.

"Quand je suis arrivée à l'hôpital, j'ai vu qu'elle était recouverte de sang", se rappelle cette bénévole. "Ses mains saignaient, sa jambe était fracturée, et son pantalon était déchiré. Je suis allée à un magasin à proximité et lui ai acheté un pantalon et un tee-shirt".

Zhao Jianrong, touriste blessé venu de la province orientale du Jiangsu, est reconnaissant envers ces bénévoles.

"Ces jeunes sont formidables", raconte-t-il. "Ils nous ont offert du lait, des pains à la vapeur, de la bouillie, des nouilles instantanées et de l'eau potable. Quand nous avions besoin de quelque chose, ils étaient présents pour nous aider."

A la suite du séisme, des gens de tous les milieux sociaux ont offert de l'eau potable, du lait, des tentes, des couvertures et des aliments, et les bénévoles ont aidé à distribuer le matériel de secours aux blessés.

"Outre les policiers et les fonctionnaires, les bénévoles jouent un rôle important dans les travaux de secours post-séisme", note Gu Wenyong, responsable du gouvernement de Jiuzhaigou. "Leur aide a facilité notre travail". Fin

(contact du rédacteur : xinhuafr@xinhua.o