La Chine a vivement protesté jeudi contre le passage de navires de guerre américains près du récif Meiji des îles Nansha, en mer de Chine méridionale.

Le navire John S. McCain est illégalement entré jeudi dans les eaux près du récif et a effectué une soi-disant "opération de liberté de navigation" sans l'autorisation du gouvernement chinois, a déclaré Geng Shuang, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, ajoutant que la marine chinoise avait identifié, averti et expulsé le navire de guerre américain.

"De telles actions sapent la souveraineté et la sécurité de la Chine et compromettent gravement la sécurité du personnel de première ligne des deux parties", a-t-il expliqué.

"La Chine possède la souveraineté incontestable des îles Nansha et des eaux adjacentes", a indiqué M. Geng.

Avec des efforts conjoints de la Chine et des membres de l'ASEAN, la situation actuelle en mer de Chine méridionale s'est stabilisée et maintient une bonne dynamique de développement, a précisé M. Geng, notant que la récente réunion des ministres des Affaires étrangères Chine-ASEAN avait débouché sur l'adoption du cadre du Code de conduite.

Toutefois, certaines parties externes à cette question continuent de s'immiscer dans les affaires de la région sous couvert de défense de la "liberté de navigation", a poursuivi M. Geng. "Il est aisé de déterminer qui ne souhaite pas la stabilité de la mer de Chine méridionale et qui est le principal facteur de militarisation en mer de Chine méridionale."

"La Chine est fermement déterminée à sauvegarder sa souveraineté territoriale et ses intérêts maritimes", a indiqué M. Geng, réitérant que la provocation américaine obligerait la Chine à prendre de nouvelles mesures pour renforcer ses capacités de défense.