Les villes européennes visitées au cours des dernières années par le président Xi Jinping voient depuis quelques mois un afflux de touristes chinois.

Les bureaux du tourisme de Davos en Suisse, de Prague en République tchèque, et de Helsinki en Finlande ont indiqué que le nombre de visiteurs a considérablement augmenté depuis janvier.

« L'intérêt des Chinois pour Davos est très fort depuis la visite du président Xi Jinping », a constaté Fredi Michel, responsable destination à l'Office du tourisme de Davos.

Selon les chiffres de l'office, le nombre de touristes chinois se rendant à Davos était à 2766 pour la période allant de janvier à avril cette année, soit 38 % de plus que l'an dernier sur la même période.

En janvier, Xi Jinping a assisté à la réunion annuelle du Forum économique mondial à Davos, une station de ski suisse. Il a prononcé le discours d'ouverture, dans lequel il a préconisé le libre-échange et la mondialisation.

La ville a lancé diverses activités pour les touristes chinois, allant du ski, des sports d'aventure, des arts et cultures, et a embauché des employés parlant chinois pour répondre à la demande croissante.

« C'est un début assez prometteur », a jugé Song Shuyao, instructeur de ski à Davos.

M. Song explique que les hôtels internationaux de la ville ont commencé à offrir des services en mandarin, à fournir aux clients de l'eau chaude à boire (souvent préférée en Chine à l'eau froide) et de la cuisine chinoise. L'Office du tourisme prépare également une version chinoise de son site web.

La situation est similaire à Prague, une ville visitée par le président Xi au début de l'année 2016. Selon l'Office du tourisme local, le nombre de touristes chinois dans la capitale tchèque a augmenté de 49 % au premier trimestre cette année. Entre janvier et mars, 42 190 visiteurs chinois se sont rendus à Prague, et ont passé 70 492 nuitées dans la ville.

Barbora Hruba, porte-parole de l'Office du tourisme, a déclaré que sa ville a formé des guides touristiques parlant chinois et a préparé des brochures en chinois, ainsi qu'une version chinoise de son site web.

Lucy Wang, responsable de l'agence de voyages Glory à Prague, a constaté une augmentation continue du nombre de touristes chinois ces dernières années, ainsi que des dépenses de plus en plus élevées. L'hôtel Mandarin Oriental a aussi accueilli plus de visiteurs chinois depuis la visite du président Xi Jinping.

Les premières statistiques indiquent que le nombre de touristes chinois en République tchèque devrait passer à 500 000 cette année, soit dix fois plus qu'en 2012.

A Helsinki, capitale de la Finlande, une ville visitée par Xi Jinping en avril, le nombre de touristes chinois a bondi de 74,2 % au premier trimestre, pour s'établir à 26 700 visiteurs. En janvier seulement, le nombre d'arrivées a augmenté de 136 % en glissement annuel.