Guo Xin, l'un des fugitifs les plus recherchés par la Chine, est rentrée en Chine et s'est rendue à la police, a annoncé dimanche la Commission centrale de contrôle de la discipline (CCCD) du Parti communiste chinois.

Guo Xin, ancienne professeure associée de l'Université du Yunnan dans le sud-ouest de la Chine, est soupçonnée d'avoir accepté des pots-de-vin et s'est enfuie aux Etats-Unis en août, selon un communiqué de la CCCD.

En avril 2015, Interpol a émis une "Notice Rouge" pour 100 fugitifs recherchés par la Chine dans des affaires de corruption. La plupart des fugitifs étaient d'anciens employés du gouvernement et d'entreprises d'Etat.

Guo Xin était No.27 sur la liste et est la 47e à rentrer en Chine à ce jour. Fin