La Chine envisage de construire davantage d'écoles professionnelles dans les zones pauvres dans le cadre de sa lutte contre la pauvreté, a annoncé lundi l'autorité de l'éducation du pays.

L'éducation professionnelle est l'un des meilleurs et plus rapides moyens de sortir les personnes de la pauvreté, a indiqué Sun Yao, vice-ministre de l'Education, lors d'un forum sur la réduction de la pauvreté.

Les nouvelles écoles offriront des formations professionnelles en fonction des situations économiques et sociales locales, a précisé M. Sun.

Les spécialités dans ces écoles seront conçues pour répondre aux besoins du marché dans chaque zone afin d'augmenter les opportunités d'emploi des élèves, a-t-il poursuivi.

Selon lui, la Chine a offert divers soutiens financiers aux élèves pauvres dans les écoles professionnelles à travers le pays, tels que l'exemption de frais de scolarité et des bourses.

La Chine se rapproche de son objectif ambitieux de réaliser une société modérément prospère à tous les niveaux d'ici 2020. La principale tâche pour atteindre cet objectif est de sortir toutes les personnes de la pauvreté.

Fin 2016, 43,35 millions de personnes vivaient toujours sous le seuil de pauvreté avec un revenu annuel inférieur à 2.300 yuans (344 dollars), représentant environ 3% de la population chinoise.