La Chine a déposé une représentation solennelle auprès des Etats-Unis à la suite de l'entrée non autorisée d'un destroyer américain mardi dans les eaux territoriales chinoises, en mer de Chine méridionale.

Le Chafee, un destroyer lance-missiles, est entré mardi dans les eaux territoriales chinoises au large des îles Xisha et a mené une opération de soi-disant "liberté de navigation", sans permission du gouvernement chinois, a annoncé mercredi Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

"La Chine a envoyé des navires et des avions militaires pour enquêter sur et identifier le vaisseau militaire américain et lui a demandé de partir", a-t-elle indiqué lors d'une conférence de presse régulière.

Les îles Xisha représentent un territoire inhérent à la Chine, et le pays a déclaré les lignes de base des eaux territoriales au large de ces îles en 1996, a souligné Mme. Hua.

Selon elle, le comportement du navire militaire américain a violé les lois chinoise et internationale concernées, a endommagé gravement les intérêts en matière de sécurité et de souveraineté de la Chine et a fait courir des risques aux personnes en première ligne.

Exprimant une opposition ferme à l'acte des Etats-Unis, Mme Hua a estimé que la Chine continuerait de prendre des mesures résolues afin de protéger ses intérêts maritimes et sa souveraineté territoriale.

"La Chine exhorte la partie américaine à respecter ses intérêts liés à la sécurité et à la souveraineté ainsi que les efforts des pays régionaux pour maintenir la paix et la stabilité de la mer de Chine méridionale", a-t-elle ajouté, appelant à arrêter les mauvais actes de ce genre. F