Dans l'après-midi du 10 novembre, Melania Trump, l'épouse du Président des États-Unis, a escaladé la Grande Muraille à Mutianyu et a reçu pour cela un « Certificat de Brave ». Malgré un vent du nord froid et mordant, la splendeur de la Grande Muraille serpentant dans les montagnes a séduit la Première dame des États-Unis, qui n'a quitté les lieux qu'à regret.

Dans l'après-midi du 10 novembre, Melania Trump, l'épouse du Président des États-Unis, a escaladé la Grande Muraille à Mutianyu et a reçu pour cela un « Certificat de Brave ». Malgré un vent du nord froid et mordant, la splendeur de la Grande Muraille serpentant dans les montagnes a séduit la Première dame des États-Unis, qui n'a quitté les lieux qu'à regret.

Dans l'après-midi du 10 novembre, Melania Trump, l'épouse du Président des États-Unis, a escaladé la Grande Muraille à Mutianyu et a reçu pour cela un « Certificat de Brave ». Malgré un vent du nord froid et mordant, la splendeur de la Grande Muraille serpentant dans les montagnes a séduit la Première dame des États-Unis, qui n'a quitté les lieux qu'à regret.

Dans l'après-midi du 10 novembre, Melania Trump, l'épouse du Président des États-Unis, a escaladé la Grande Muraille à Mutianyu et a reçu pour cela un « Certificat de Brave ». Malgré un vent du nord froid et mordant, la splendeur de la Grande Muraille serpentant dans les montagnes a séduit la Première dame des États-Unis, qui n'a quitté les lieux qu'à regret.

Dans l'après-midi du 10 novembre, Melania Trump, l'épouse du Président des États-Unis, a escaladé la Grande Muraille à Mutianyu et a reçu pour cela un « Certificat de Brave ». Malgré un vent du nord froid et mordant, la splendeur de la Grande Muraille serpentant dans les montagnes a séduit la Première dame des États-Unis, qui n'a quitté les lieux qu'à regret.