La province chinoise du Qinghai, sur le plateau Qinghai-Tibet, a enregistré en 2017 sa deuxième année la plus chaude depuis 1961.

La température moyenne s'est élevée à 3,5 degrés en 2017, soit 1,2 degré de plus que le niveau normal, a indiqué le Service météorologique du Qinghai.

La température moyenne entre décembre 2016 et février 2017 était de -6,7 degrés, représentant l'hiver le plus doux depuis 1961, selon la même source.

2016 était l'année la plus chaude depuis 1961, avec une température moyenne de 3,7 degrés.