Le ministère chinois de la Défense nationale a exprimé son fort mécontentement à l'égard des efforts japonais visant à dramatiser une action légitime de la marine chinoise, a-t-on appris jeudi du bureau de l'information du ministère.

Ces remarques font suite à une affirmation du Japon selon laquelle un navire chinois serait entré dans les eaux de la zone contiguë à l'extérieur des eaux territoriales des îles Diaoyu.

Selon le bureau, deux navires de la force maritime d'auto-défense du Japon sont entrés jeudi matin dans la zone contiguë au nord-est de l'îlot Chiwei, appartenant aux îles Diaoyu de la Chine, et la frégate lance-missiles Yiyang a réagi immédiatement en suivant et surveillant les navires dans la zone.

Ces navires japonais ont quitté la zone contiguë, a indiqué le bureau.

"L'île Diaoyu et ses îles affiliées font depuis toujours partie intégrante du territoire chinois, et les activités du navire chinois dans les eaux sont donc entièrement légitimes", a noté le bureau. "L'armée chinoise continuera de sauvegarder fermement la souveraineté territoriale et les intérêts de sécurité par tous les moyens nécessaires".