La Chine salue tous les efforts permettant d'apaiser la situation sur la péninsule coréenne et de remettre cette question sur la voie correcte du dialogue, a déclaré jeudi le ministère des Affaires étrangères.

Le porte-parole du ministère Lu Kang s'est exprimé ainsi après une conversation téléphonique entre le président américain Donald Trump et Moon Jae-in, président de la République de Corée, dans laquelle M. Trump s'est dit ouvert aux pourparlers en temps opportun et sous des circonstances appropriées si la République populaire démocratique de Corée (RPDC) le souhaitait.

"Nous avons pris note des informations concernées", a indiqué M. Lu lors d'une conférence de presse régulière, précisant que les récentes avancées entre la RPDC et la République de Corée étaient étroitement suivies par la communauté internationale.

Notant que les Etats-Unis et la RPDC étaient directement concernés par la question du nucléaire sur la péninsule coréenne, le porte-parole a souligné que la Chine espérait voir les deux pays oeuvrer dans la même direction et "réaliser des avancées significatives" dans le dialogue et les contacts.

"La Chine est prête à poursuivre ses efforts pour remettre la question sur la voie correcte de la résolution via le dialogue et les consultations", a ajouté M. Lu.

La RPDC et la République de Corée ont tenu mardi un dialogue intergouvernemental dans le village de la trêve de Panmunjom, dans la zone fortement militarisée qui divise la péninsule, le premier du genre en deux ans.