La Chine a exhorté jeudi le Japon à cesser de causer des problèmes sur la question des îles Diaoyu.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangère Lu Kang s'est exprimé ainsi lors d'une conférence de presse quotidienne.

Selon lui, deux navires de la force maritime d'auto-défense du Japon sont entrés jeudi dans la zone contiguë de l'îlot Chiwei, qui appartient aux îles Diaoyu de la Chine. Les navires ont quitté la zone après avoir été suivis et surveillés par la marine chinoise.

"L'île Diaoyu et ses îles affiliées font depuis toujours partie intégrante du territoire chinois", a déclaré M. Lu. "Les actions concernées de la partie japonaise ne peuvent changer le fait que les îles Diaoyu appartiennent à la Chine et ne sauraient ébranler la détermination du pays à sauvegarder sa souveraineté territoriale".

La Chine appelle le Japon à prendre des mesures concrètes pour améliorer les liens bilatéraux et à faire un pas vers elle, conformément au consensus de principe en quatre points atteint en 2014, a-t-il ajouté.