Des célébrités ont lu la Constitution amendée au public sur les réseaux sociaux

Les législateurs et les conseillers politiques de Chine demandent au gouvernement de faire mieux connaître la Constitution amendée au public, après la ratification dimanche par l’Assemblée populaire nationale d’amendements au plus important document juridique du pays.

Les amendements adoptés dimanche mettent à jour 21 articles. Ils suppriment notamment la limite des mandats présidentiels au nombre de deux et ajoutent à la Constitution que « la direction du Parti communiste chinois (PCC) est la caractéristique déterminante du socialisme aux caractéristiques chinoises ».

Plusieurs députés de l'APN ont proposé d'améliorer la compréhension populaire de ces amendements, y compris en les traduisant dans les langues des minorités ethniques, et ont préconisé que « chaque ménage en Chine ait une Constitution imprimée ».

Les fonctionnaires du district de Qiongjie dans la région autonome du Tibet, dans le sud-ouest de la Chine, ont prévu de présenter la Constitution amendée dans chaque village, a déclaré lundi le vice-président de l'APN, Tashi Gyaltsen, cadre local de Qiongjie. Des activités telles que des conférences et des études de groupe sur la Constitution auront également lieu, a-t-il déclaré.

Suite à la proposition d’amendements soumise à l’Assemblée populaire nationale cette année, Shi Zewu, député de l'APN et directeur adjoint de l'Association bouddhiste de Chine, a suggéré la compilation et l'impression d'un livre officiel présentant la Constitution amendée.

Il a également suggéré que chaque famille en Chine ait une copie du livre à étudier. « Le livre devrait apparaître dans chaque foyer et chaque unité de la société, afin d'élever la conscience juridique du peuple et de l'aider à comprendre quel impact la Constitution a sur la vie quotidienne et le travail », a estimé M. Shi.

Le livre proposé devrait souligner les parties nouvellement ajoutées, en particulier celle sur la direction du Parti, pour « contribuer à la formation d’efforts conjoints visant à atteindre le grand objectif du rêve chinois », a-t-il précisé.

Tous les citoyens chinois, y compris les disciples religieux, devraient étudier la Constitution et agir dans le cadre de la loi, a souligné M. Shi, qui est également l'abbé du temple Nanputuo à Xiamen, dans la province du Fujian.

« Il est particulièrement important pour les personnes religieuses d'étudier la Constitution et de s’opposer à l'extrémisme et aux pensées séparatistes, tout en préservant la stabilité sociale et en revitalisant la culture traditionnelle », a-t-il déclaré.

Un exemple pour le monde

Le député tibétain Tashi Gyaltsen a estimé que l’inscription dans la Constitution de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme aux caractéristiques chinoises dans une nouvelle ère était l’une des inclusions les plus importantes.

La direction du PCC, désormais inscrite dans la Constitution, garantit le succès des avancées juridiques et économiques de la Chine et donne un exemple au monde, a déclaré Luo Qi, conseiller politique national et directeur de l'Institut chinois de l'énergie nucléaire.

« En tant que juge, je ressens une grande responsabilité à remplir fidèlement mon devoir en vertu de la Constitution », a déclaré Li Ying, vice-présidente de la Haute Cour populaire de Tianjin. « Toute la société doit avoir une bonne compréhension de la valeur et de l’utilité de la Constitution après une étude approfondie des amendements », a déclaré Mme Li, également membre du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois.

Le réseau social Sina Weibo invite actuellement ses utilisateurs, y compris des célébrités, à lire à voix haute la Constitution amendée.

L'actrice Yang Mi, qui compte près de 80 millions d’abonnés, et le champion du monde de tennis de table Zhang Jike, qui en a 8,9 millions, l’ont déjà fait.

Le hashtag « lecture de la Constitution » avait généré plus de 8 millions de pages visionnées à l’heure de presse lundi.