La police de la province chinoise du Jiangsu (est) a arrêté 34 personnes suspectées d'avoir produit et vendu des injections cosmétiques contrefaites.

Les suspects ont été arrêtés lors de deux opérations, et des produits et matériaux contrefaits d'une valeur de plus de 38 millions de yuans (6 millions de dollars) ont été saisis, a indiqué mardi la police de Zhenjiang.

Les produits comprennent 2.800 injections de botox contrefaites, ainsi que 11.500 fausses injections d'acide hyaluronique, de lipodissolve et d'autres substances.

Le botox est une substance bloquant l'action des nerfs utilisée de manière commerciale pour atténuer les rides et amincir le visage, mais la loi stipule que le botox ne peut être administré que dans les salons de beauté compétents, a souligné la police.

"Les injections cosmétiques contrefaites sont susceptibles d'avoir de graves effets indésirables et représentent une menace à la santé des consommateurs", a indiqué Wang Fan, un policier local. Une fausse injection de botox, coûtant moins de 50 yuans à fabriquer, peut être vendue jusqu'à 1.000 yuans au marché noir, a ajouté M. Wang.

Une enquête approfondie est en cours.